Résidence au THV : Jour 5

THV 5 : Nocturne

Nous y voilà.
La dernière ligne droite.
Dès l’aube, nous suivons ses courbes qui nous mèneront inexorablement vers la dernière note jouée dans un espace vide, au bras d’un dernier bonsoir jeté au public absent mais désiré.
Il y a déjà dans l’air de ce dernier matin comme une odeur de travail provisoirement achevé, il reste pourtant tant à faire !
On ressent cet empressement à clore l’essentiel, même si le spectacle ne sera, de fait, qu’en l’état. Car il faudra qu’il vive, et grandisse.
Aller à l’essentiel. Mépriser les minutes qui défilent et se moquent de l’inachèvement de notre projet… Mais terminer tout de même, coûte que coûte. Peaufiner, régler, habiller, préciser, mettre en mémoire.
Rencontre salvatrice : Mr Thomas nous apporte son professionnalisme sonore, ses oreilles techniques. Il est rapidement adopté.
Mme Maud nous rejoint. Avec elle, les envolées de flûte nous enlacent comme auparavant. Des retrouvailles traversières qui réchauffent.
Mr Jean-Baptiste nous accompagne à la terrasse, nous sommes ravis de faire sa connaissance, le soleil lui va si bien.
Un au revoir au Zanzib’art, puis c’est la cavalcade : nous tentons de déjouer les plans d’étouffement du temps précieux dont nous disposons.
Tenir le rythme.
Un dernier enregistrement, puis les affaires personnelles sont jetées dans nos carrosses.
Il faut partir.
Rendez-vous pour la grande première désormais.
Nous laissons, esseulée, la salle s’emplir d’une obscurité complète et silencieuse.
La nuit s’installe peu à peu dans les couloirs et le ciel étoilé du THV.

Thv 2013 - Fenêtre

About the author: zelstiou

Leave a Reply

Your email address will not be published.